Et si vous pouviez vivre 30 ans de plus?

Des scientifiques des années 1930 ont prouvé qu’en réduisant les calories, on pouvait améliorer la qualité de vie voir augmenter l’espérance de vie (expérience menée sur des souris).

Le Professeur Valter Longo et son équipe, plus récemment ont démontré les nombreux bienfaits du jeûne qu’il soit effectué par intermittence ou de façon intégrale sur une période donnée. Il s’est fait connaître dans le documentaire sur Arte : « Le jeûne, une nouvelle thérapie », (vidéo en lien à la fin de cet article).

En oncologie, les cellules cancéreuses sont ciblées par des chimiothérapies génotoxiques (est dit génotoxiques, un produit quand il peut compromettre l’intégrité physique) qui induisent la production de dérivés réactifs de l’oxygène (ROS). Ces médicaments sont sensés être sélectifs pour les cellules cancéreuses cependant ils induisent beaucoup d’effets secondaires. Chez la souris, un jeûne augmente la résistance au stress oxydatif et à la toxicité induite par la chimiothérapie.

Les beinfaits du jeûne :

  • Débarrasse l’organisme de ses déchets
  • Stimule la production de cellules saines
  • Enclenche des processus de réparation de l’ADN
  • Améliore la fonction mitochondriale
  • Fait baisser les taux d’insuline
  • Diminue le niveau d’inflammation
  • En oncologie le jeûne favorise une reconstitution du système hématopoïétique suite à un traitement chimio, diminue les effets secondaires et sensibilise les cellules cancéreuses à la chimiothérapie

Et vous vous faites quoi ? Vous jeûnez ? Jeûne intermittent ou bien jeûne de longue durée surveillé ? Je serai ravie d’avoir vos retours 🙂

N'hésitez pas à partager si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email