Huile essentielle de Cannelle de Ceylan ou Cinnamomum zeylanicym

©joanna-kosinska-168663-unsplash

Aujourd’hui, les fêtes de Noël approchant, je vous propose la présentation de l’huile essentielle de Cannelle ou Cinnamomum zeylanicym. Cette odeur caractéristique qui embaume l’hiver avec les petits gâteaux de Noël, les pains d’épices et les tartes aux pommes (j’avoue ma gourmandise et mes yeux qui pétillent rien qu’à les nommer).

Et la Cannelle ne s’utilise pas qu’en cuisine, elle a de nombreuses propriétés dont le fait d’être une super anti-infectieuse !

Un peu d’histoire :

La Cannelle est originaire  de Ceylan, actuel Sri Lanka. Il s’agit de l’une des plus anciennes épices connues en Médecine Traditionnelle Chinoise, en Ayurvéda et en Egypte antique. Reconnue pour ses propriétés médicinales, ses vertus magiques ou symboliques, elle est utilisée par les Egyptiens pour l’embaumement des corps. Elle est mentionnée dans les traités de botanique antiques, de Rome au Moyen-orient en passant par la Grèce. Son nom vient du latin « Canna », qui signifie roseau. Toute l’Antiquité utilise des aromates dont la cannelle comme parfums, remèdes, onguents. Sa valeur est équivalente à celle de l’or. Le commerce des épices fut si fabuleux, que les grandes puissances européennes se livrèrent des guerres féroces, pour en garder le monopole. Elle est considérée comme un remède universelle (grâce à sa fonction anti-infectieuse+++).
 

©Miroslava,unsplash

Un peu de botanique :

Cinnamomum verum appartient à la famille des lauriers, c’est un arbre aux feuilles ovales, d’un vert brillant ; ses fleurs sont blanches et se transforment en baies noires. Il est produit en Chine, en Indonésie, au Sri Lanka, au Vietnam et à Madagascar, grâce à un climat tropical. C’est un grand buveur d’eau. De la famille des Lauracées (lauriersauce, avocatier, camphrier, cèdres de Guyane et bois de rose), ses feuilles sont persistantes et son écorce est d’un brun rougeâtre. Cette dernière est prélevée sur les branches et les rameaux. Plus la cannelle est pâle meilleure elle est, elle provient alors des jeunes pousses. C’est pourquoi une taille régulière des arbres en arbustes est effectuée, afin qu’ils rejettent de nouveaux jeunes rameaux. Les rameaux sont effeuillés, et on incise l’écorce en marquant un anneau, puis en la fendant sur la longueur, l’écorce est détachée alors de la branche. Ces copeaux fragiles s’enroulent sur eux-mêmes en fins bâtonnets en séchant. Ce sont ces bâtons de cannelle que l’on utilise en cuisine.

Concernant l’huile essentielle :
 

©joanna-kosinska-168663-unsplash

Elle est constituée principalement d’aldéhydes aromatiques (cinnamaldéhyde), Phénols aromatiques (eugénol) et de coumarines.
 
Elle est dermocaustique (créé des irritations sur la peau voir des brûlures!!) ainsi il est obligatoire de toujours la diluer, elle est interdite aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes et allaitantes (selon le livre l’aromathérapie de Dominique Baudoux)

Propriétés :

L’huile essentielle de Cannelle de Ceylan est une très grande anti-infectieuse à large spectre d’action : elle est antibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire et notamment pour les infections bactériennes digestives. Pour les infections fongiques, elle est très utile, à associer à l’essence de Citron en interne.

Elle agit sur la fatigue, grâce à un effet booster, toujours associée à l’essence de Citron.

La cannelle aide à réguler les troubles alimentaires en agissant sur le centre du plaisir au niveau du cerveau. Par exemple, sur un stick inhalateur associée à l’essence de Citron, à respirer dès que la fringale se manifeste.

Très efficace sur les verrues, on peut l’utiliser pure sur la verrue, tout en prenant soin de mettre du vernis à ongle tout autour afin de na pas brûler la peau saine. A faire 5 jours sur 7. Si l’huile essentielle de Cinnamomum zeylanicym fait trop réagir la peau, la diluer dans une huile végétale.

Attention :
    • risque d’irritation => ne pas utiliser pure
    • toujours diluer l’huile essentielle sans dépasser 10% car elle est dermocaustique
    • ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 5 ans
    • ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante
    • allergies connue à la cannelle
  • ulcères gastrique ou duodénal

Et afin de tout récapituler dans une petite infographie, je vous propose cette fiche, n’hésitez pas à commenter, et me dire ce que vous en penser, et également quelles huiles essentielles vous souhaitez que je vous présente de cette manière là :

Et pour finir, la thèse de C. Barbier sur l’huile essentielle de Cannelle pour en avoir vraiment toutes les indications :

  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01383187/document

! ATTENTION ! Je ne suis aucunement responsable quant à l’utilisation que vous faites des huiles essentielles. Les recettes du blog sont à titre informatif. Il est conseillé d’en parler avec son médecin / pharmacien avant d’utiliser un traitement aux huiles essentielles.

N'hésitez pas à partager si vous avez aimé !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *